Sélectionner une page

Energie : des éoliennes sous terre à Paris ça vous parle ?

Par Eric Espinosa

Société
Innovation
Créativité

C’est une première mondiale et c’est à Paris que cela se passe. Dans le métro parisien, la station Miromesnil a accueilli des portiques pour le moins originaux. Ce sont des éoliennes qui produisent de l’électricité à chaque passage des usagers. C’est vraiment une goodd idea !

 

Quand on sait que le métro parisien accueille 1,7 milliard de passagers chaque année, remplacer les tourniquets de métro par des éoliennes pourrait permettre de transformer les usagers en producteurs d’énergie verte sans rien changer ni à leurs habitudes ni aux gestes du quotidien. Et c’est exactement ce qu’il se passe dans le métro parisien ! Cette innovation est l’œuvre de l’entreprise française Iberdrola spécialisée dans les énergies vertes avec le concours de l’Ecole d’ingénieurs Junia de Lille. Le projet leur a pris une année de développement pour un résultat des plus convaincant !

 

Alors comment ça marche ? 

Le design se situe entre le tourniquet et l’éolienne pour montrer leur fonction de manière immédiate. La technologie est inspirée des éoliennes grandeur nature et des mécanismes d’horlogerie. Passer à travers entraîne un volant d’inertie qui alimente un moteur et génère une énergie verte et locale. Loin d’être un gadget, ce prototype d’éolienne est une vraie visualisation d’un monde tourné vers les énergies renouvelables intégrées aux mobilier existants. Et les résultats sont au rendez-vous !

En 2 jours, les 6 éoliennes installées ont vu passer
27 000 passagers et généré 2160 watts soit 0,08 par personne. Les réactions des usagers sont positives et selon Métrobus, la régie des transports urbains, beaucoup ont demandé son déploiement sur l’ensemble du réseau parisien. Iberdrola annonce, sur une année, 150 Méga Watt. Cela permettrait d’alimenter un foyer de 4 personnes au chauffage électrique pendant 10 ans ou au chauffage au gaz pendant 56 ans.

C’est le type d’innovation qui mélange usage, comportement, design et technologie. Cela représente l’avenir du mobilier urbain dans les villes et les territoires. C’est un enjeu industriel qui permet un changement total de nos infrastructures tournées vers les individus et pensées pour le milieu dans lequel il s’inscrit. C’est une vraie visualisation du monde de demain. 

Eric Espinosa
© visuels Julien Hay


 

Abonnez-vous à la goodd.letter

Merci Poutine !

linkedintwitterMerci Poutine !On vous arrête tout de suite !  Chez goodd on ne fait pas partie du club pro-Poutine. On n’encense pas Vladimir et quant à son système oligarcho-capitaliste, on n’a pas de problème à dire qu’il est encore plus barré et...

Vous pourriez aimer

Mission Climat : faites partie de ceux qui améliorent le Monde

Mission Climat : faites partie de ceux qui améliorent le Monde

linkedintwitterMission Climat : faites partie de ceux qui améliorent le MondePar Benjamin AdlerSociétéInnovationCréativitéChers lecteurs, si rien n’est plus imminent que l’impossible comme disait Victor Hugo, Goodd a une mission pour vous. Si vous l’acceptez :...

Soyons pro intensité carbone

Soyons pro intensité carbone

linkedintwitter Soyons pro intensité carbone La COP 27 vient de se terminer et comme d’habitude, c’est un sentiment de déception qui prédomine chez les défenseurs de l’environnement. Alors oui, la COP est incapable de répondre aux ambitions de lutte contre le...